Formations initiales en travail social et TIC

Par Patricia Vallet & Olivier GRIFFITH, cadres pédagogiques IRTS-LR

A) Formulation du contexte de la recherche

Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) semblent prendre une part de plus en plus importante dans les dispositifs de formations initiales et continues.

Les organismes de formation en travail social sont également concernés par cette évolution (création d'un groupe de réflexion dans le cadre du GNI, recrutements de chargés de mission foad dans les IRTS). L'introduction des ces technologies dans certains dispositifs formatifs notamment dans les dispositifs dits : "de foad", interroge les formateurs.

Qu'en est-il de leur place, de leur rôle, de la relation pédagogique, de la rencontre, de la qualité des formations dispensées.


B) Formalisation d’une forme de problématisation

L'usage des Technologies de l'Information et de la Communication dans les formations en travail social est-il pertinent ? à quelles conditions ?
Peut-on concilier les valeurs véhiculées dans les IRTS, les ambitions de construction de la professionnalité des futurs travailleurs sociaux et la mise en place d'espaces numériques de travail ?
-Quelles sont les conséquences de la mise en œuvre de ces nouveaux espaces tant sur les formateurs que sur les formés ?
Comment les TIC interpellent le rapport au temps dans les formations ?
Le rapport au temps est un élément substantiel des dispositifs de formation initiale en travail social, le travail du formateur se réalise dans l'instant mais aussi et surtout dans une temporalité qui dépasse l'instant de la rencontre. Le stagiaire de son coté, en l'absence de tout formateur, chemine, expérimente, complète, oublie, mobilise, remobilise, trie, sélectionne, questionne.

<< Retour aux 3 axes de recherche de l'IRTS LR <<

© 2021   Créé par Prefis Languedoc Roussillon.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation