Les dispositifs de formation dans les métiers de l'humain : enejux, formes, évolutions

Formation et développement professionnel : enjeux, dispositifs et pratiques

Master Analyse et Conception en Éducation et Formation - Université Paul Valéry Montpellier 3

Master associé : Formation de Formateurs dans les domaines de l’Enseignement de l’Éducation et de la Formation. Université Montpellier 2 – Faculté d’Éducation- École Supérieure du Professorat et de l'Education

Pôle Ressources Recherche/Formation/Intervention sociale

Institut Régional du Travail Social Languedoc-Roussillon

Finalités

Ce séminaire qui entre dans sa sixième année vise à contribuer au développement de la formation des formateurs à et par la recherche.

Trois séances sont prévues cette année à l'IRTS site de Montpellier.

Les horaires sont fixés de 9h15 à 16h30. Le matin, en salle E174, 9h15-12h45, le séminaire est réservé aux membres du Master ACEF et aux formateurs et professionnels de la formation en travail social inscrits sur l'ensemble des trois séances. Il comprend deux interventions de 30 min chacune sur le thème de la journée (un formateur ou une personne en formation des Masters concernés et un formateur professionnel de l’IRTS-LR ou d’un des partenaires sur invitation) avec réaction de la conférencière ou du conférencier invité.

De 12h30 à 13h45, un déjeuner est proposé dans un endroit aménagé afin de poursuivre les échanges de manière conviviale.

L’après-midi, 14h00-16h30 se tient la conférence ouverte au public (gratuite et sur inscription) dans l’amphithéâtre Barat avec un nouveau temps de discussion organisée.

 

Problématique

La notion de dispositif est déterminante dans l'œuvre de Michel Foucault. Dans ses ouvrages comme dans ses conférences au collège de France, il a montré combien les dispositifs pouvaient être perçus comme des outils de contrôle social et de normalisation des individus au service d'institutions toujours promptes à les surveiller voire à les punir.

Si les organismes de formation aux métiers adressés à autrui (Education - Santé - Travail Social), en tant qu'institutions, peuvent être soumis à cette analyse politique, il est important d'en approfondir l'examen et d'interroger la notion plus circonstanciée de dispositif de formation.

Les référentiels de compétences, de formations, de certifications, les référentiels de qualité, les exigences de rationalisation budgétaires, les injonctions au développement des outils numériques constituent de récents dispositifs mis en œuvre par les organismes de formation et s'imposant de façon plus ou moins directe aux personnes qui la composent (cadres pédagogiques, formateurs…) et aux individus auxquels ils s'adressent (étudiants, stagiaires…).

Dans le même temps, la volonté de placer les acteurs au "cœur des dispositifs" de santé, d'éducation ou de travail social, est réaffirmée par les pouvoirs publics. Les notions de participation, de co-construction sont convoquées comme éléments fondateurs de ces nouveaux dispositifs à construire. Les pédagogies coopératives, collaboratives, actives, ouvertes sont invoquées dans des intentions louables de développement/renforcement de la motivation, de l'autonomie voire de la professionnalisation des apprenants.

Au-delà de la vision politique, ce séminaire interrogera les notions de "Dispositif de formation" et "d'Institution de formation", pour mieux les confronter et en mesurer les effets dans la dynamique des relations, entre formés et formateurs, entre apprenants et enseignants, entre savoirs enseignés et savoirs informels ou expérientiels.  

Pour sa septième année, le séminaire poursuivra son inscription dans une double perspective : une perspective de formation continue, par la recherche, de professionnels de l’éducation et de la formation ; une perspective de professionnalisation et d’ouverture pour les étudiants en Sciences de l’éducation (formation initiale et formation continue. 

La problématique invitera à réinterroger les enjeux, les modalités et les effets de ces dispositifs tant au niveau des organisations que du point de vue des acteurs.

Dates :

6 décembre 2016 : Brigitte Albéro, PU en Sciences de l'Education, Université Bretagne Loire (UBL) - Rennes 2.
CREAD (EA 3875)

22 mars 2017 : Christiane Montandon, PU Emérite en Sciences de l'Education, Université Paris Est Créteil.
LIRTES (EA7313).  

26 avril 2017 : Jean-Luc Rinaudeau, PU en Sciences de l'Education, Université de Rouen Normandie, CIRNEF.

 

Renseignements :

Inscription aux séances (+ déjeuner 15 € pour les personnes extérieures aux institutions organisatrices) : laurence.chavatte@irts-lr.fr – Tél. : 04 67 07 82 87

>>> Télécharger le programme 2016/2017.pdf

>> Accéder à l'agenda complet

© 2019   Créé par Prefis Languedoc Roussillon.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation