Axe 1 Communication et transformation sociale

Responsable : Stéphan Bratosin,PR,(71),UPV-UM3

L'axe de recherche « Communication et transformation sociale » pense l'ensemble des problématiques de management, management de l’information, information d’entreprise, histoire,  documentation, éthique, relations sociales, médias internes et externes, métiers et compétences.

Son prisme d'analyse vise à capter les modifications réciproques voulues ou subies des organisations, en relation avec les interactions de leurs acteurs eux-mêmes en interaction.

Une large place est faite à la question de la transformation des organisations qui construisent leurs propres systèmes médiatiques et contribuent à façonner la notion de média, et à la question du devenir des métiers.

Cet axe de recherche porte également sur les pratiques de communication des acteurs économiques, politiques et associatifs, sur les modalités d'intervention et d'apparition en public des entreprises, groupes professionnels, associations, ONG, etc,

Ces pratiques impliquent des procédures complexes de mise en scène de soi auprès des publics, de redéfinition des rôles et des missions traditionnels, d'engagement dans la société, de production de récits ou de légendes de soi et sur soi.

Ce creuset des relations en public déploie la trame de stratégies et de rhétoriques spécifiques qui constituent l'objet premier de cette thématique de recherche. Il s'agit, enfin, d'analyser la dynamique des acteurs de la société civile, leur dialogue et leur confrontation et de repérer ainsi, dans la vitalité multiforme de l'opinion publique, un véritable mode de régulation des sociétés et des marchés.

L'organisation autour de cet axe sera de type « open research center » (ORC). L’ORC est un modèle d’organisation de la recherche qui favorise le montage des projets dans les systèmes ouverts (par exemple, accueillir diverses ressources humaines - chercheurs, enseignants-chercheurs - pour mener des recherches et cultiver les ressources humaines tels que les jeunes chercheurs et professionnels hautement spécialisés, ainsi que la vulgarisation des résultats de recherche dans des archives ouvertes). Le noyau dur de l’ORC consiste à offrir le cadre et le soutien complet et ciblé pour le développement des conditions pour la recherche de haut niveau, le développement de l’infrastructure de recherche nécessaire pour le montage des projets de recherche en partenariat national et international multiple (Research Partnership, Business and Indust ry Partnership).

Il s’agit d’abord d’entrer dans une logique de synergie, en fusionnant un ensemble de chercheurs ou de groupes de recherche travaillant sur des thèmes communs, qui avaient l’habitude de se croiser ou de travailler ponctuellement ensemble, et qui désormais seront dans la situation de collaborer systématiquement.

<<< Retour à la présentation générale du Laboratoire CORHIS

© 2021   Créé par Prefis Languedoc Roussillon.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation